1-833-312-5050
Praxis   Clinique de santé familiale privée

Infiltration sous échoguidage

Geneviève Dubé, Directrice Clinique PRAXISJe suis très fière de vous annoncer que nous offrons l’infiltration de cortisone et de PRP sous échographie ainsi que la viscossupléance. Ce service est offert à la Clinique PRAXIS de Terrebonne, Blainville et de La Prairie.

Je vous invite à lire cet article pour en connaître davantage.

Quelle est la différence entre la cortisone et le PRP ?

La cortisone est une hormone glucocorticoïde naturelle sécrétée par les glandes surrénales, situées au-dessus des reins. Celle-ci est aussi souvent fabriquée en laboratoire afin d’être utilisée dans le cadre de traitements médicaux, comme un anti-inflammatoire puissant, et est fréquemment utilisée ponctuellement pour traiter les douleurs articulaires transitoires.

Le PRP signifie Plasma Riche en Plaquettes. Le PRP est obtenu après avoir fait une prise de sang au patient. Le prélèvement est ensuite centrifugé pour séparer le plasma des différents éléments sanguins. La couche riche en plaquettes est prélevée et c’est cette dernière qui servira à l’injection intra-articulaire par notre médecin sous échoguidage. Le plasma contient de nombreux facteurs essentiels à la survie des cellules, y compris les nutriments, les vitamines, les hormones, les électrolytes et les facteurs de croissance qui jouent un rôle essentiel dans les mécanismes de réparation des tissus durs et mous. L’injection de PRP a pour but de favoriser la guérison des tissus blessés en stimulant la cascade normale de guérison de votre corps. Cela écarte tout risque d’allergie ou de rejet. Cette intervention n’est pas un traitement antidouleur comme la prise d’anti-inflammatoire non stéroïdien, mais plutôt un traitement de réparation à long terme. Puisque l’intervention est faite sous échographie (échoguidage), nous nous assurons que le PRP est injecté exactement dans la région concernée et assurant ainsi une guérison le plus rapide possible.

Qu’est-ce que la viscossupléance?

La viscossupléance une injection intra-articulaire d’acide hyaluronique qui est utilisé pour traiter l’arthrose du genou légère à modérer. Cette solution visqueuse assure la lubrification et la protection du cartilage de l’articulation atteint par la gonarthrose. La viscossupléance procure un soulagement de la douleur de 6 à 12 mois, selon votre condition.

Cette technique sécuritaire et stérile se fait sous échoguidage par notre médecin qualifié.

L’infiltration de PRP peut vous être recommandée par votre médecin pour :

  • Injection de PRP au genouArthrose articulaire (cheville et pied, genou, poignet et main, doigt, coude, épaule)
  • Déchirure musculaire ou séquelle d’entorse (cheville ou genou)
  • Tendinopathie (épicondylite, de la coiffe des rotateurs, d’Achille, fasciste plantaire)
  • Lorsque la prise d’anti-inflammatoire pour douleur chronique est non recommandée pour des raisons médicales ou que ces derniers ne sont plus efficaces.

À quelle fréquence devez-vous recevoir une infiltration de PRP ?

La réponse au traitement est variable d’un patient à l’autre. Certains patients nécessitent un deuxième traitement, rarement un troisième. Un rendez-vous de suivi est conseillé 6 semaines après l’injection, soit le délai normal de guérison. Il n’y a pas de limite au nombre de traitement que l’on peut recevoir, contrairement à la cortisone.

La procédure

La procédure d’injection en elle-même dure environ 10 minutes, mais il faut prévoir 45 minutes en salle de traitement pour l’intervention, qui se déroule en 3 étapes. Nous devons procéder au prélèvement et la préparation de l’échantillon de PRP, déterminer ensuite, sous échographie, la région à infiltrer et procéder à l’anesthésie locale, et en dernier lieu, l’infiltration du concentré de PRP par le médecin. La procédure occasionne peu ou pas d’inconfort suite à l’anesthésie locale. Vous pourrez quitter après 10 minutes de repos.

Quelle est la convalescence suite au traitement ?

Le membre injecté doit être mis au repos pendant 7 jours et il est recommandé de reprendre vos activités de la vie quotidienne et exercice physique graduellement selon la douleur ressentie, qui ne doit pas dépasser un seuil de 4 sur 10, au risque d’augmenter l’inflammation de la région infiltrée. L’application de glace aide au soulagement de la douleur, mais la prise d’anti-inflammatoire tel que Motrin ou Advil est non recommandé.

Il est préférable de débuter un programme de réadaptation en physiothérapie et/ou en kinésiologie environ 2 semaines après l’injection. Le thérapeute saura vous guider sur les exercices à faire pour maximiser votre rétablissement de façon sécuritaire. L’activité sportive intense ou sollicitant tout particulièrement la région infiltrée pourra être reprise selon votre condition de santé et les recommandations du médecin.

Ce ne sont pas tous les patients qui sont admissibles aux injections de PRP. Contactez-nous pour prendre rendez-vous avec notre médecin qui évaluera votre condition et déterminera le traitement qui vous convient.